+45 32 57 33 16

Nous sommes là pour vous

Nos horaires d'ouverture

Lun., jeu 8h -18h

Mar, mer, ven 8h-16h

Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Consultations et/ou traitement sans délai d’attente

Contactez-nous

Remplissez le formulaire de contact

+45 32 57 33 16

info[at]storkklinik.dk

Remplir le dossier éléctronique ici!

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles

 

 

Cryopréservation

Stockage des cellules et des tissus avec la cryopréservation

La cryopréservation est un procédé spécial qui permet de conserver les cellules et les tissus sur une longue période pour une utilisation ultérieure. Les cellules et les tissus sont congelés et stockés à moins 196 degrés Celsius dans de l’azote liquide. Le mot « cryopréservation » vient du préfixe grec « kryo »,signifiant « froid ».

Qu’est-ce qui peut être conservé par cryopréservation ?

La cryopréservation est un procédé normalement utilisé en traitement de fertilité :

  • Ovules non fécondés

En congelant des ovules non fécondés, on sait qu’il y a un risque relativement grand qu’ils soient endommagés par la cryopréservation. Cela est dû au fait que les ovules non fécondés, en raison de leur importante teneur en eau, (par rapport aux ovules fécondés) sont beaucoup plus sensibles au processus de congélation. C’est pourquoi une détérioration peut se produire par formation de cristaux d’eau au cours du processus de congélation. Malgré tout, il faut considérer ces ovules non fécondés congelés comme un fond inestimable pour un usage ultérieur dans un traitement de fertilité.

  • Des ovules fécondés au stade de division de 4-8 cellules ainsi que des blastocystes

En employant des procédés spéciaux dans la cryopréservation où les cellules sont dotées d’une membrane protectrice (cryoprotecteur), on les dispose à pouvoir être conservées durant une longue période (plusieurs années) sans conséquence sur leur viabilité, et aptes à être décongelées au besoin.

Quand la cryopréservation est-elle appropriée ?

1. En relation avec une fécondation assistée ou artificielle

Il est souvent bénéfique de congeler un ovule fécondé. Au besoin, ces ovules peuvent être cultivés et stockés – si, par ex., le couple parental souhaite encore un enfant. Ce procédé s’appelle aussi traitement par congélation. L’avantage de la cryopréservation repose sur le fait que la femme n’a pas besoin d’avoir à nouveau recours à un traitement hormonal et un prélèvement d’ovocyte.

2. Congélation d’ovule

Même si la plupart des jeunes femmes se souhaitent un enfant, il se peut qu’elles ne puissent ou ne désirent pas - pour des raisons personnelles - tomber enceinte juste dans leur vie présente et, dans ce cas-là, la cryopréservation est la solution. Il se peut qu’elles préfèrent mener à bien leur carrière ou bien tout simplement qu’elles n’ont pas encore trouvé le bon partenaire. Au Danemark, ces femmes peuvent faire congeler leurs ovules pour un usage ultérieur.

Ainsi se déroule une congélation

Lorsqu’une femme ou un couple souhaite utiliser un ovule fécondé congelé en vue d’une grossesse, ce dernier peut être déposé et développé dans l’utérus. On peut dire que c’est un traitement par congélation. L’ovule non fécondé qui a été congelé, est d’abord fécondé – et toujours à l’aide de l’Injection IntraCytoplasmique de Spermatozoïde.

Dans le cas d’un cycle menstruel normal, le traitement par congélation peut se réaliser sans avoir recours à une stimulation hormonale. La deuxième possibilité consiste à entretenir la formation de la muqueuse utérine avec des œstrogènes et ce, jusqu’à ce que son état soit optimal et propice à la fixation de l’ovule. Le médecin peut mesurer l’épaisseur de la muqueuse de l’utérus à l’aide d’ultrasons. Si elle est suffisamment épaisse, on fait un traitement à la progestérone. C’est ainsi que l’on modifie la structure de la muqueuse en la rendant prête à accueillir l’ovule fécondé. La troisième possibilité repose sur une stimulation hormonale à base de l’hormone FSH (HFS) qui est une hormone précisément folliculo-stimulante avant le transfert de l’embryon. A ce moment-là, le médecin peut déposer le ou les embryons dans l’utérus avec un fin cathéter.

Quels sont d’éventuels risques liés à la cryopréservation ?

La cryopréservation a été appliquée pendant de nombreuses années et la plupart des recherches à son sujet ne peuvent indiquer des effets négatifs. Cependant, des conseils individuels sont toujours prodigués comme une partie du traitement.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Nos heures d'ouverture:

Lun, jeu 8h-18h
Mar, mer, ven 8h-16h
Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Contactez-nous:

✉ info[at]storkklinik.dk
+45 32 57 33 16

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!