+45 32 57 33 16

Nous sommes là pour vous

Nos horaires d'ouverture

Lun., jeu 8h -18h

Mar, mer, ven 8h-16h

Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Consultations et/ou traitement sans délai d’attente

Contactez-nous

Remplissez le formulaire de contact

+45 32 57 33 16

info[at]storkklinik.dk

Remplir le dossier éléctronique ici!

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles

 

 

Don de sperme

Donneurs, définitions – Voici comment nous avons décidé ici à la clinique de définir les différentes possibilités :

Don de sperme « anonyme » : données de base (couleur d’yeux, couleur de cheveux, taille, poids)

Don de sperme « anonyme plus » : données de base + groupe sanguin et emploi/formation

Don de sperme « contactable » : comme « anonyme plus » mais avec possibilité d’accès à l’identité (Il faut contrôler soi-même avec la banque de sperme)

Les banques de sperme sont différentes et il peut y avoir des différences de définition de « l’identité » et donc s’il y a possibilité de contact avec le donneur plus tard dans la vie de l’enfant.

Quel donneur choisir ?

Ne rien ignorer des possibilités, faites le bon choix - pour vous, et encore plus pour l’enfant à venir. Veuillez considérer ces 5 questions décisives avancées par notre sage-femme à StorkKlinik, Julia Buus Nicholson relatives au choix crucial du donneur et celui d’avoir un enfant de donneur.

Les 5 questions décisives à se poser concernant le choix d’un donneur et d’avoir un enfant de donneur

1. Souhaitez-vous un donneur « anonyme »; « anonyme plus » ou « contactable » ?

Vous seule pouvez décider. Il ne peut pas y avoir de meilleur choix que le vôtre – même si une certaine tendance se dessine en nombre croissant – surtout au Danemark – en faveur du donneur « contactable ». Notre avis c’est que ce que vous sentez comme étant le bon choix pour vous et votre partenaire, s’avère être aussi, dans la plupart des cas, le bon choix pour l’enfant. L’important étant donc de bien considérer les différents cas de figure et de décider en connaissance de cause.

Lorsque nous interrogeons les femmes célibataires et les couples de lesbiennes sur leur choix, on constate que la plupart choisissent le donneur contactable – surtout ici au Danemark, où l’esprit d’ouverture règne autour des modèles familiaux alternatifs. Souvent le soucis pour les femmes c’est de ne pas limiter l’enfant. Certaines femmes célibataires avanceront peut-être le raisonnement suivant : « Quand je suis pas capable de donner un père à mon enfant, au moins que je lui donne un donneur contactable. » Nous observons également chez les couples hétérosexuels plus de choix du donneur contactable qu’on ne l’a vu par le passé, sans doute en raison d’une plus grande tolérance dans la société en général.

Mais d’autres choisissent le donneur anonyme ou anonyme plus, parce qu'ils veulent garder la responsabilité de l’enfant (au nom de l'intérêt de l’enfant) et par là, ne pas « juste » se défausser / abandonner à l’enfant la charge du choix d’en savoir plus - ou non- plus tard sans sa vie.
De nos jours, il y a aussi une autre problématique essentielle et importante dans le choix du donneur. Car que signifie choisir un donneur contactable ? La notion de donneur « contactable » est large. Dans la loi, rien ne dit que l’enfant à droit de rencontrer son donneur quand il a atteint ses 18 ans mais seulement qu’il a droit à connaitre son identité. Ce qui induit une nouvelle question : Que recouvre « l’identité » ? Est-ce un nom, une adresse ou juste les données sur lui ? Nous n'en savons rien, car les banques de sperme proposent différentes versions.

Au Danemark, nous connaissons le donneur contactable depuis 2007 – c’est à dire que les enfants de donneur n’ont pas encore eu 18 ans. C’est pourquoi nous ne savons pas encore comment les banques de sperme vont gérer la question. C’est pourquoi pour d’autres encore, il semble plus pertinent de choisir un donneur « anonyme plus » ou « anonyme » - ne serait-ce que parce que l’histoire est beaucoup plus simple à raconter à l’enfant. On évite ainsi le type de réponse du genre : « On verra bien ce que tu pourras en apprendre à tes 18 ans ». En effet, si on choisit aujourd’hui un donneur « anonyme » ou « anonyme plus », on sait exactement dès aujourd’hui les renseignements que l’enfant peut obtenir.

Dans d’autres cultures (surtout à l’étranger) ce n’est toujours pas bien vu d’avoir un enfant de donneur. C’est pourquoi il y a des femmes et des couples qui choisissent le donneur anonyme dans la mesure où ils n’ont pas l’intention de parler à l’enfant ou à l’entourage de son origine.

2. Sur quoi voulez-vous prendre position – et que voulez-vous confier à la clinique ?

Voici ce qu’il est important de méditer, vous et votre partenaire éventuelle : Sur quoi voulez-vous prendre position ? Pour certains, il importe grandement de soupeser tous les choix et faire le tour de la question. Certains souhaitent que le donneur ait les cheveux blonds et les yeux bleus. D’autres s’intéressent bien plus de savoir si le donneur partage les mêmes valeurs, conception de la vie et ses centres d’intérêt. Alors que pour d’autres encore, le fait d’avoir de l’influence n’a aucun intérêt.

Mais dans l’ensemble, presque tous ont bien un ou plusieurs souhaits et ça n’a rien de choquant. Cependant, nous devons insister sur le fait que nous ne pouvons pas donner de garanties. Même si le donneur a les yeux bleus, la clinique ne pourra jamais garantir que l’enfant aussi aura les yeux bleus.

Si votre souhait s’arrête aux cheveux blonds et aux yeux bleus, la clinique peut s’en occuper et trouver le donneur qui convient. Dans le cas où nous choisissons le donneur pour vous, nous ne disposons pas davantage d’informations que vous. Nous ne connaissons pas le donneur – Ce sont exclusivement les banques de sperme qui gèrent cela.

3. Vous /votre partenaire, quelle serait votre réaction envers une éventuelle maladie héréditaire chez un donneur ?

Nous avons tous des défauts génétiques. C’est donc vrai aussi pour un donneur. Même s’il est examiné, testé, scanné à propos de nombreuses maladies, là nous ne pouvons pas non plus apporter des garanties. Mais d’une manière générale, l’enfant est mieux placé que la plupart de ceux qui naissent naturellement, puisque le donneur est scruté sur toutes les coutures. Dans bien des cas, le donneur ordinairement a déjà fait un don de sperme pour d’autres enfants auparavant et nous serions donc informés si le donneur, par ex., était placé en quarantaine tandis qu’on examine le bien fondé d’une déclaration de malformation ou de pathologie chez un enfant qui pourrait impliquer le donneur.

4. Rêvez-vous d’avoir plus d’un enfant ?

La question revient souvent : « Combien de dons de sperme dois-je acheter ? » C’est assez délicat de répondre, car nous n’en savons rien. La question importante à laquelle il vous faut répondre assez tôt pendant le processus, c’est celle de la fratrie : « Si donc tout se passe bien, comptez-vous, vous et votre partenaire avoir plus d’un enfant ? Dans cette hypothèse, est-ce important que ce soit le même donneur ? Réponse décisive pour estimer dès maintenant combien vous devez acheter / réserver – et cela vaut pour tous les types de donneurs : anonymes, anonymes plus et contactables.

5. Comment voulez-vous/votre partenaire raconter à votre enfant qu’il est enfant de donneur ?

Que comptez-vous raconter en fait à votre enfant ? Quand comptez-vous le faire ? Comment voulez-vous le lui dire ? Nous recommandons de vous faire une idée déjà de l’histoire de l’enfant quand vous avez opté pour un donneur.

Nous avons observé que certain(e)s prennent ça comme ça vient, quelques un(e)s prévoient ce qu'elles/ils vont dire alors que d’autres décident d’écrire un journal dès que l’idée les a effleuré jusqu’au moment où ils tiennent l’enfant dans leur bras. Ce qui sera plus tard un cadeau à l’enfant.
L’avantage pour les lesbiennes et femmes célibataires est assurément le fait que, là, c’est l’enfant qui leur dira quand il est prêt à entendre la réponse. Un enfant de deux ans pourrait dire : « Où est mon papa ? » Là, il faut juste être prêt et assurer. Quand l’enfant a 5 ans, peut-être demande-t-il à nouveau. Nous en avons rencontré qui le racontent déjà dès le moment où ils sont bébés.

Et n’oubliez jamais … que l’enfant de donneur est au plus haut point un enfant désiré. Il a été désiré bien longtemps avant sa naissance. Il s’agit d’une option volontaire. C’est le désir de la mère, celui de la « co-maman » ou papa. Et quelque part, c’est le souhait du donneur. C’est un sacré cadeau – aussi de se le faire raconter plus tard !

3 bons conseils pour vous qui souhaitez recourir au don de sperme

Julia Buus Nicholson, notre sage-femme vous donne ici ses 3 meilleurs conseils si vous voulez un donneur.

1. Écouter ses tripes

Il s’agit de « feeling » quand vous le « sentez » bien au moment de prendre position dans le choix autour du donneur. Ça ne peut pas être quelque chose de bon ou de mauvais. Donc si vous/et/ou votre partenaire le ressentent comme le bon choix, alors c’est assurément le bon choix.

2. Ouverture et sincérité, voilà le plus important

L’important c’est d’être sincère envers votre enfant et de lui dire la vérité. Dire la vérité dès qu’il est tout petit et ne pas attendre qu’il ait ses 15 ans. Toutes les recherches sur ce sujet montrent que c’est bien plus facile pour l’enfant d’affronter la réalité que de réaliser qu’être un enfant de donneur relève du tabou. Pour les femmes seules et les lesbiennes, cela va de soi, mais pour un couple hétérosexuel, c’est quelque chose qu’il faut assumer.

Être franche avec son enfant, c est une chose, ce que l’on va dire à son entourage, c’en est une autre. Que peut dire une femme célibataire quand elle habite, par ex, dans un petit campement dans le nord de la Norvège avec son enfant de 2 ans ? Doit-elle modifier son histoire selon ce qu’elle croit qui va la rendre le plus acceptable : « J’ai rencontré un homme mais ça n’a rien donné » ? Ou bien doit-elle dire : « Je suis allée au Danemark pour recevoir un don de sperme » ?

En racontant la vérité à son enfant et son entourage et si elle montre qu’elle est en paix avec sa décision, alors l’enfant se sentira tout à fait OK et saura aussi qu’il n’y a rien de mauvais à être enfant de donneur.

3. Penser d’abord à l’enfant

Toujours faire passer l’enfant avant vos propres besoins. Essayez d’anticiper de quelle façon l’enfant va réagir à mesure qu’il grandit.

Les banques de sperme

Les banques de sperme proposent des choix parmi différents types de donneurs et de dons de sperme avec différentes options concernant les informations sur le donneur.

C'est la banque de sperme qui reçoit, vérifie et distribue les portions de sperme aux cliniques dispensant les traitements.

Les donneurs sont des hommes de type caucasien/européen, d'un âge moyen de 25 ans environ. Dans certains cas, nous pouvons obtenir du sperme de donneur d'une autre origine ethnique.

La plupart des donneurs de sperme sont des étudiants d'établissements d'enseignement supérieur danois et leur motivation est généralement d'ordre idéaliste et financier.

Pour être accepté comme donneur de sperme, l'homme doit se soumettre à plusieurs examens médicaux et être sain. De plus, il ne peut y avoir de pathologie dans sa famille.

Sur le site du Secrétariat d'État à la Santé, on peut en savoir davantage sur les examens médicaux auxquels les donneurs doivent se soumettre avant qu’un petit pourcentage (de 8 à 10 %) soit accepté et puisse être utilisé comme donneurs de sperme.

Avant que le sperme d’un donneur soit disponible à la vente, il doit avoir été placé en quarantaine durant laquelle le donneur doit présenter des tests de dépistage négatifs de maladies contagieuses 3 et 6 mois après le don proprement dit.

Il s'agit là d'une exigence du Secrétariat d'État à la santé publique imposée aux banques de sperme pour réduire les risques de transmission de maladies contagieuses, y compris le VIH.

Voici les banques de sperme avec lesquelles nous collaborons :

Quand vous devez suivre un traitement de fertilité avec don de sperme, vous avez plusieurs possibilités :

  • Si votre souhait s’arrête aux cheveux blonds, aux yeux bleus et à la taille, StorkKlinik peut s’en occuper et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour trouver le donneur qui vous convient, mais nous ne pouvons pas vous garantir que tous les critères seront remplis.
  • Vous pouvez acheter un dépôt de sperme par le biais de StorkKlinik à partir des souhaits autour de la couleur d’yeux, des cheveux et de la taille. Quand vos souhaits sont exhaussés, que le sperme est prêt, et vous êtes prête pour l'insémination – téléphonez au +45 3257 3316, nous aidons volontiers à l’application pratique.
  • Vous pouvez vous-même effectuer l’achat du don et le sélectionner à partir de plusieurs critères. Voici le lien vers les banques de sperme avec lesquelles nous collaborons :
  1. www.europeanspermbank.fr
  2. www.cryosinternational.com
  3. www.sellmerdiers.com

Si vous êtes enregistrée ici à la clinique, vous pouvez gratuitement obtenir un code d’accès vers le registre de « European Sperm Bank » répertoriant leurs donneurs ainsi qu’un code de réduction de « Cryos International ». Aussi pouvez-vous vous-même trouver un donneur et commander le don.

Si vous nous appelez ou nous envoyez un courriel, nous vous renverrons les informations pertinentes qui conviennent.

Réservations

Si vous souhaitez commander le sperme d'un donneur spécifique, vous pouvez vous en charger vous-même ou confier cette mission à StorkKlinik.

Cela doit être fait après l'entretien et avant le début du traitement. Le sperme du donneur sera dès lors réservé à votre nom. Le nombre de portions de sperme du donneur que vous souhaitez envoyer à StorkKlinik vous sera facturé, ainsi que des frais d'expédition et des frais administratifs annuels pour la conservation d'1 à 10 portions au dépôt.

Chez StorkKlinik, vous avez également la possibilité de réserver du sperme du donneur dont vous avez déjà été enceinte. De cette manière, le même donneur peut contribuer à la fratrie. Cela suppose cependant qu’il y a toujours du sperme en réserve de ce donneur à la banque de sperme.

Si vous avez un enfant issu d'un traitement avec un sperme de donneur dispensé par une autre clinique, StorkKlinik peut s'informer pour savoir s'il est possible de demander du sperme du même donneur.

Pour ce faire, il convient que l'autre clinique vous remette le numéro du donneur concerné.

Donneur connu

Vous disposez d'un donneur de sperme connu ?

Si vous souhaitez recourir à un donneur propre ou à un donneur dédié (qui n'est pas votre partenaire), ce que l'on appelle un « donneur connu », pour votre traitement chez StorkKlinik, ce donneur connu sera soumis à la jurisprudence et aux exigences légales en matière de dépistage du Secrétariat d'État de la santé publique sous forme d'un entretien, d'un examen physique et d'analyses sanguines ainsi que de frottis pour les maladies contagieuses sélectionnées.

1. Dépistage par le biais d'un entretien en cas de don de sperme d'un donneur connu.

Tous les donneurs connus doivent se soumettre à un examen pratiqué par un professionnel de la santé chez StorkKlinik. L'examen porte sur le risque de transmission de maladies contagieuses et de maladies héréditaires éventuelles. Le donneur doit compléter et signer une déclaration dans laquelle il détaille, sur l'honneur, son état de santé. En outre, il doit autoriser que les données médicales de sa santé soient transmises à la demandeuse / au couple auquel il souhaite faire le don. Par ailleurs, un examen physiologique (objectif) est pratiqué en lien avec l'entretien.

2. Congélation du sperme

La congélation de sperme ainsi que tous les tests obligatoires et pertinents sont passés par la banque de sperme « European Sperm Bank »

3. Une évaluation écrite et des informations orales sont fournies sur les risques éventuels et les résultats

Vous devez signer un consentement éclairé selon lequel le traitement de fertilité peut être initié.

Si vous pensez vous présenter avec un donneur connu, nous vous invitons à nous appeler ou à nous écrire au préalable, afin que nous puissions vous informer au mieux, au +45 3257 3316 ou à l'adresse info[at]storkklinik.dk.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Nos heures d'ouverture:

Lun, jeu 8h-18h
Mar, mer, ven 8h-16h
Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Contactez-nous:

✉ info[at]storkklinik.dk
+45 32 57 33 16

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!