+45 32 57 33 16

Nous sommes là pour vous

Nos horaires d'ouverture

Lun., jeu 8h -18h

Mar, mer, ven 8h-16h

Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Consultations et/ou traitement sans délai d’attente

Contactez-nous

Remplissez le formulaire de contact

+45 32 57 33 16

info[at]storkklinik.dk

Remplir le dossier éléctronique ici!

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles

 

 

Ovaires polykystiques (OPK)

« OPK » est l'abréviation d'« ovaires polykystiques » et signifie la présence dans les ovaires de nombreux petits follicules et que ces follicules, au lieu d'être répartis uniformément, se présentent généralement comme une rangée de perles à la périphérie des ovaires. Les femmes souffrant d'OPK n'ont pas nécessairement de symptômes notables et bien des femmes n'en sauront jamais rien. Souvent, en cas d'OPK, les follicules présentent un bon début de croissance mais à un stade précoce du cycle menstruel, ils s'arrêtent, entravant ainsi l'ovulation. Toutefois, il arrive que certaines femmes atteintes d'OPK présentent une ovulation tout à fait normale. Il y a donc des chances qu'elles puissent concevoir naturellement.

Les OPK peuvent évoluer en un SOPK

« SOPK » est l'abréviation de « syndrome ovarien polykystique ». Cela signifie qu'en plus de présenter les ovaires polykystiques caractéristiques, la femme présente également les signes suivants : 

  • Une augmentation de la quantité d'hormones sexuelles masculines et / ou
  • Une tendance à un développement excessif du système pileux (hirsutisme), c'est-à-dire l'apparition d'une barbe duveteuse sur le visage et / ou l'augmentation de la pilosité sur le corps, alors que les cheveux peuvent s'affiner, et enfin une tendance à l’acné.
  • Des ovulations rares ou une anovulation, c’est à dire des irrégularités souvent longues dans les cycles de > 35 jours

Le degré de sévérité des problèmes de peau et de pilosité dépendra de la sensibilité de chaque femme aux hormones sexuelles masculines.

Quelle est la cause des (S)OPK ?

On pense que le facteur génétique joue un rôle, c’est à dire par un composant héréditaire - où il se peut que certaines femmes soient génétiquement plus prédisposées à développer un (S)OPK que d'autres.

Traitement de la sensibilité à l'insuline réduite

Si, à la suite d'un SOPK, vous avez développé une résistance à l'insuline (que vous soyez mince, de poids normal ou en surpoids), il est possible de recourir à un traitement contre le diabète de type 2 (metformine). Ce médicament augmente la sensibilité à l'insuline. Toutefois, la metformine ne profite pas à tout le monde.

La pilule peut être utilisée afin de réguler le cycle menstruel.

Nous conseillons de consulter votre médecin, ou nous, sur la possibilité de ces traitements.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Nos heures d'ouverture:

Lun, jeu 8h-18h
Mar, mer, ven 8h-16h
Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Contactez-nous:

✉ info[at]storkklinik.dk
+45 32 57 33 16

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!