+45 32 57 33 16

Nous sommes là pour vous

Nos horaires d'ouverture

Lun., jeu 8h -18h

Mar, mer, ven 8h-16h

Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Consultations et/ou traitement sans délai d’attente

Contactez-nous

Remplissez le formulaire de contact

+45 32 57 33 16

info[at]storkklinik.dk

Remplir le dossier éléctronique ici!

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles

 

 

La reproduction féminine - cycle menstruel

La reproduction de la femme - Cycle menstruel - Fondement du développement de la vie

Vous vous êtes déjà largement préoccupée du cycle menstruel – lorsqu’un couple souhaite une grossesse, la première préoccupation parmi les plus importantes tourne généralement autour de « l’ovulation ». Comme tant d’autres processus dans notre corps, le cycle menstruel est aussi dépendant des hormones – plus précisément au niveau de l’hypothalamus : C’est de là que sont envoyés les signaux hormonaux à l'hypophyse (glande produisant les hormones à la base du cerveau),qui stimule la production d’hormone sexuelle HFS (hormone folliculo-stimulante) et HL (hormone lutéinisante).

La première moitié du cycle menstruel (du 1 à 14 ème jour)

Avec une production de HFS augmentée commence la maturation de un à trois ovocytes dans les ovaires. Chacun de ces ovules loge dans un follicule qui est responsable de la sécrétion des hormones sexuelles féminines (œstrogènes). Ces hormones contribuent à former la muqueuse utérine (endométrie) et ouvre légèrement le col de l’utérus (cervix). En outre, elles favorisent la production de sécrétion du col de l’utérus devant faciliter la pénétration des spermatozoïdes dans la cavité utérine.

Le cycle menstruel à mi-chemin (du 14 au 16 ème jour)

A la moitié du cycle menstruel, les follicules sont complètement matures et produisent un maximum d'œstrogènes. En raison d’une quantité accrue d'œstrogènes, l'hypophyse sécrète une plus grande quantité de HL. Cette hormone sexuelle permet aux follicules de se briser pour favoriser la sortie des ovules de l’ovaire – et c’est là que s’opère l’ovulation. Les follicules restantes forment alors ce qu’on appelle « le corps jaune » qui va produire la progestérone. En cas de fécondation, la progestérone contribue à pérenniser la grossesse. Les ovocytes matures sont alors captés dans les trompes et migrent vers l’utérus. Les ovules sont donc viables et peuvent être fécondés pendant environ 24 heures.

Deuxième moitié du cycle menstruel (d’environ 17 au 28 ème jour)

L’ovule peut être fécondé pendant qu’il se trouve dans les trompes. Si un spermatozoïde atteint un ovule, et que la zone pellucide est craquée, l’ovule entame sa division plusieurs fois avant d’arriver dans l’utérus. Après encore quatre ou cinq jours, l’ovule fécondé s’incruste pour nidifier dans la muqueuse utérine. Cette dernière commence immédiatement à signaler la substance hCG, (hormone chorionique gonadotrope, également connue comme l'hormone de grossesse) pour préserver la grossesse.

Si l'ovule n'est pas fécondé dans les trompes, l’ovaire en est informé par l’absence des signaux liés à l’hCG de l’utérus. Le corps jaune formé des restes des follicules dépériront après 10 à 14 jours. Cela signifie que le niveau de progestérone dans le sang de la femme diminue et la muqueuse utérine rejetée. C’est à ce moment-là que commence le premier jour du nouveau cycle menstruel.

La reproduction féminine : Quels sont les jours de fertilité maximale ?

Après l’ovulation, l’ovule peut être fécondé pendant environ 24 heures. Les spermatozoïdes peuvent survivre dans le corps de la femme pendant 48 heures ou plus. C’est pourquoi, les deux jours qui précèdent l'ovulation correspondent à des jours à fertilité élevée qui durent un jour après l’ovulation. Comme l’ovulation n’a pas toujours lieu le même jours dans le cycle menstruel, il faut estimer une « plage de fertilité » d’environ six jours dans le cycle menstruel pour avoir ses chances.

N’hésitez surtout pas à nous contacter pour poser vos questions à ce sujet ou à d’autres : Nos experts vous aideront à avancer sur la base de votre situation personnelle.

La reproduction féminine : Éléments déterminant le cycle menstruel

Hypothalamus : Diencéphale, responsable entre autres des fonctions corporelles neurovégétatives

Hypophyse : Glande située à la base du cerveau jouant un rôle important dans la gestion du système hormonal

Hormone de libération des gonadotrophines (GnRH) : Une hormone de libération ainsi dite car elle libère des signaux de l’hypothalamus vers l’hypophyse et stimule la formation des hormones sexuelles

HFS (hormone folliculo-stimulante) : Hormone sexuelle féminine, sécrétée par l'hypophyse, qui stimule la croissance des follicules responsables de la maturation et croissance des ovules

L’hormone lutéinisante (HL) : Hormone sexuelle féminine, sécrétée par l'hypophyse et qui parachève la maturation des ovules

L'œstrogène : Hormone sexuelle féminine, sécrétée dans l’ovaire et prend en charge la production de la muqueuse utérine

Progestérone : L’hormone du « corps jaune ». Le corps jaune produit cette hormone dont le rôle est d’assurer la viabilité de la grossesse dans sa première phase

hCG : hormone chorionique gonadotrope, la dite hormone de grossesse

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Nos heures d'ouverture:

Lun, jeu 8h-18h
Mar, mer, ven 8h-16h
Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Contactez-nous:

✉ info[at]storkklinik.dk
+45 32 57 33 16

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!