+45 32 57 33 16

Nous sommes là pour vous

Nos horaires d'ouverture

Lun., jeu 8h -18h

Mar, mer, ven 8h-16h

Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Consultations et/ou traitement sans délai d’attente

Contactez-nous

Remplissez le formulaire de contact

+45 32 57 33 16

info[at]storkklinik.dk

Remplir le dossier éléctronique ici!

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles

 

 

Possibilités et risques

Avec notre traitement de fertilité dans nos cliniques, nous obtenons des résultats qui dépassent les taux de grossesses naturelles. Mais fondamentalement, il y a les mêmes risques, qu’ils soient liés à une fécondation artificielle ou à une grossesse obtenue naturellement.

Grossesse extra-utérine :Les ovules fécondés,(les embryons) en effet, peuvent s’installer en-dehors de l’utérus. Même avec une ovule fécondée déposée dans l’utérus, une grossesse extra-utérine n’est pas exclue pour autant. Mais grâce aux nombreux examens réguliers pendant le traitement de fertilité, une grossesse extra-utérine serait décelée rapidement et traitée immédiatement dès le début.

Avortement spontané : Entre 10 à 15 % de toutes les grossesses sont interrompues par un avortement spontané. En traitement in-vitro (IVF), le risque est aux alentours de 15 - 30 %, ce qui s’explique par l’âge moyen avancé des patientes.

La fécondation in-vitro est liée à un traitement hormonal qui doit stimuler la croissance des follicules. De temps à autre, nous transférons deux ovules à la fois. Cette méthode augmente vos chances de grossesse mais peut aussi avoir des effets secondaires indésirables:

Le syndrome de l’hyperstimulation ovarienne (SHSO) : La stimulation hormonale peut engendrer une surproduction d’ovules dans les ovaires, d’où toute une série de processus dans le corps pouvant induire une accumulation liquide dans la cavité abdominale ou ailleurs avec en conséquence, entre autres, des douleurs abdominales. Si les examens de contrôle prescrits pendant le traitement sont suivis, le risque de subir un SHSO est au max. de 2 %.

En cas de traitement de fertilité, quels sont les éventuels risques pour l’enfant ? 

Pour les grossesses obtenues de façon naturelle, le risque de malformation est entre 2 et 7 %. Du coup, notre expérience nous indique que ce risque est ni plus ni moins répandu dans une grossesse obtenue in-vitro qu’avec celle de type naturel. Des recherches récentes indiquent que la procréation artificielle à l’aide de la ICSI induit un risque accru de transmission d’anomalies génétiques des parents à l’enfant. Chez 3-5 % d’hommes ayant une perturbation fertilitaire grave, ils doivent cette situation à un gène héréditaire, de sorte qu’un enfant né d’une ICSI, risque probablement de connaitre également une anomalie en fertilité. Une toute petite partie (1-2 %) des hommes infertiles sont, en plus, porteurs d’un gène héréditaire de Mucoviscidose, qui risque pareillement d’être, par ICSI, transmis à l’enfant. C’est pourquoi nous recommandons une concertation en conseil génétique et de se soumettre éventuellement à des examens du matériel génétique avant d’entrer dans un traitement de fertilité, s'il s’agit d’une très mauvaise qualité de sperme ou d’autres risques connus. Dans nos cliniques, nous examinons toujours votre situation personnelle et vous conseillons de façon approfondie sur les possibilités réelles de diagnostics et de traitements adaptés pour favoriser vos chances d’avoir un enfant.

Nous sommes là pour vous

N'hésitez pas à nous contacter!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Nos heures d'ouverture:

Lun, jeu 8h-18h
Mar, mer, ven 8h-16h
Week-ends et jours fériés de 08h30 à 15h.

Contactez-nous:

✉ info[at]storkklinik.dk
+45 32 57 33 16

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles!